Avertissement concernant l'usage des cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies sans aucun but commercial. Sans cookies ce site ne fonctionne plus.

L'ingénieur Xieng et l'invasion des nanobots

Par C.Surieux

- - - - -
 (8084)
 (0)
Contient 23 chapitres

Ce chapitre s'enroule autour des multiples thèmes qui réussissent à constituer les prémices d'une bien longue histoire, une longue souffrance amoureuse.

A l'origine de toute cette grande histoire qui s'étend au delà des vies de ses protagonistes

Apparition du thème de la fuite conjugué au refus

Il faut toujours s'évader pour refonder, même inconsciemment...

Il y aura toujours des émaux et des morceaux d'ambre pour nous rappeler d'où nous venons.

La physique vue comme une drogue, comme un champ de particules d'oubli.

Quoi de plus banal qu'une mission dans la vie d'un militaire, mais subsiste toujours le risque que ce soit la dernière pour une raison plus ou moins définitive.

Un labo, un docteur, des particules impossibles à retenir.

Ce chapitre tire le grand rideau de l'intelligence en territoire ennemi

Quoi de plus beau qu'une ile pour un exil ? Et une station spatiale ?

Raptor quel beau nom pensait Xieng tout en contemplant rêveur l'espace qui lui tendait les ailes

Ils avaient finalement tous grandi dans la haine de ce père

La force de Rickenbacker avait toujours été sa manière de planter ses arguments comme une guêpe, d'en faire la base de la pensée musicale de chacun.

Là où toutes les tendances deviennent floues avant de s'inverser.

Pris dans un tourbillon, emporté par la folie qui faisait tourner les planêtes depuis une éternité

Où comment se règle la situation sur le bord de la falaise, les pieds déjà engagés dans le vide de la regression

Dans une telle course, on perd ses motivations, seuls restent ces sentiments primitifs acquis par nos ancêtres

Et de peur l'humanité avait crié

L'oubli est certainement l'acte volontaire le plus consommateur d'énergie que l'homme ait inventé

Mais c'est le temps que va mettre Bimble pour arriver à la porte de l'adolescence grace à ses amies lucioles. Pendant ce temps, Xieng va mettre au point La Demoiselle et son fabuleux module d'intelligence artificielle.

Pendant que Bimble parcourt les labyrinthes du dieu fou, Xieng fait appel à la mémoire d'Hugo pour contrer la prolifération de ces envahisseurs invisibles.